MAITRE

Masaaki Hatsumi, né en 1931 au Japon, est le maître de ninjutsu le plus gradé et le plus mondialement connu. Il est le Grand-maître et l’héritier (sôke) de neuf écoles traditionnelles d’arts martiaux dont trois écoles de ninjutsu.

Il porte les titres de : 34e sôke de la Togakure-ryû (ninjutsu), 21e sôke de la Gyokushin Ryū (ninjutsu), 28e sôke de la Gyokko-ryû, 26e sôke de la Shinden-Fudô-ryû, 18e sôke de la Koto-ryû, 18e sôke de la Gikan-ryû, 17e sôke de la Takagi-ryû, 14e sôke de la Kumogakure-ryû (ninjutsu), 28e Soke du Kukishinden Ryū.
Il est aussi gradé en judo, karaté (Shitô-ryû), aïki-jutsu et kendo.

Il est le promoteur du ninjutsu international qu’il a fait sortir de la clandestinité dans les années 1980 par ses efforts d’adaptation à l’esprit occidental et a ouvert à plus de réalisme. Tous les experts occidentaux d’aujourd’hui en activité ont été ses élèves.

Son école, le Bujinkan, a fusionné l’ensemble de ses connaissances sous le terme de  » Budô Tai-jutsu « , signifiant ainsi que son enseignement va bien au-delà du ninjutsu
Il est aussi médecin spécialiste des os.

Takamatsu Toshitsugu (1887 – 1972) est l’ancien soke (grand maître) des neuf écoles qui constituent aujourd’hui le ninjutsu tel qu’enseigné par le bujinkan. L’actuel soke est Masaaki Hatsumi, qui a hérité du titre directement de Takamatsu Toshitsugu.

Il était un enfant plutôt fragile, jusqu’à ce que son père le confie à son grand-père, qui décida de l’entraîner aux arts martiaux. Dans son adolescence, il est devenu un garçons robuste. Un jour, il a mis en déroute une bande d’une trentaine de délinquants, ce qui lui a valu d’être arrêté par la police, qui ne croyait pas qu’un adolescent puisse mettre en déroute seul un aussi grand groupe. Son grand père expliqua que, malgré son jeune âge, il était un des meilleurs élèves du dojo.

Takamatsu Toshitsugu a été le garde du corps personnel de l’empereur chinois Po. Il a combattu dans 12 combat à mort, dont 7 en compétition. Il était connu comme Môko no tora, le tigre de Mongolie.

Il a reçut son premier Menkyo kaiden (diplôme de maîtrise totale) à l’âge de 17 ans.

Il est né en 1887 et mort en 1972 à l’âge de 85 ans. Il n’a cessé de s’entraîner qu’à l’âge de 80 ans.